LES RACES DE LEVRIERS

 

Les 13 Races en détail:

AFGHAN

 

                                                   Levrier afghan                                         

Lorsqu'on parle de ses origines:il faut savoir que le Lévrier Afghan est surnommé « Chien de l'Arche de Noé », c'est dire si sa généalogie remonte à quelques siècles ! Sa taille et sa rapidité l'ont cantonné pendant longtemps à la chasse au gros gibier (antilopes, gazelles et panthères des neiges).
Il a toujours eu la faveur des cours royales dans de nombreux pays. A l'époque où les Anglais étaient en Inde, il utilisèrent des Lévriers Afghans comme messagers, ou pour garder les postes militaires. Ils en ramenèrent en Angleterre à la fin du 19ème siècle et sa sélection a commencé à partir de 1920.

Azawakh
 

                                                                                                                                             Azawakh

 

L'Azawakh tient son nom d'une vallée africaine, entre Niger et Mali. Chez les nomades de puis près de 5000 ans, et notamment des Touareg, il est encore utilisé aujourd'hui, notamment pour alerter les campements de toute approche. Mais l'Azawakh est aussi un auxiliaire de chasse efficace, capable, grâce à des pointes de vitesse pouvant atteindre 65km/h, de rattraper une gazelle à la course, et d'empêcher sa fuite.Fait exceptionnel pour un sprinter, il possède également une grande endurance.Arrivé pour la première fois en Europe dans les années 70, sa ressemblance avec le Sloughi lui a d'abord valu le nom de "Sloughitouareg", ou "Sloughi arabe". Et ce n'est qu'en 1982 qu'il a été reconnu officiellement en France. Mais on lui connaît encore aujourd'hui d'autres noms: Lévrier du mali, Lévrier du sahel, Oska..

 

BARZOI

 Barzoi

 


 Le Barzoï, du russe "psovaya borzaya" qui signifie « rapide à poils longs », est une race ancienne dont les origines pourraient venir de croisements entre deslévriers orientaux (sloughi/tazi) et le laïka (type de spitz d'origine russe, mais on exclu pas une origine directement liée à la faune sauvage .Les premières mentions de ce chien remontent au XI éme siècle.On le retrouve dans diverses cours du nord de l'europe. Il est arrivé en occident à partir de 1870 où il va se disséminer dans le monde de l'angleterre aux états unis. L'une des meutes les plus célèbre restera celle du grand duc Nicolaï Nicolaïevitch Romanov grand passionné de chasse et éleveur avisé, qui grâce à son intendant: Dmitri Valstov créera le domaine de Perchino d'où partiront vers l'étranger plusieurs individus.Avec la Révolution russe la population de Barzoï a pratiquement été décimée dans son paysd'origine et c'est grâce aux individus exportés dans plusieurs pays d'europe que la race pourra être sauvée.

 

CHART POLSKI ou lévrier Polonais

Chart polski 1

 
La présence du Chart Polski en Pologne peut être certifiée dès le XIIIème siècle ; cette race descend probablement de lévriers asiatiques de type Saluki. L'aspect inchangé du lévrier polonais dans la peinture prouve que malgré les croisements, la race a gardé son aspect d'origine jusqu'à la fin du XIXème siècle.Aujourd'hui, la race est relativement confidentielle notamment en France. La première chienne a été inscrite au LOF en 1998. La première portée française est née le 03/11/99. Une seconde portée est née le 23/11/00.

DEERHOUND

 Deerhound fernhill s kendra 
Certaines légendes écossaises veulent que des clans se soient fait la guerre pour un Deerhound.
Le Deerhound est plus connu depuis le 15ème siècle, époque où il accompagnait notamment
les seigneurs à la chasse au gros gibier (cerfs ou daims). Au 19ème siècle, la race a bien failli disparaître et a été sauvée par quelques aficionados, dont l'écrivain sir Walter Scott, auteur entre autre d'Ivanhoé, qui a largement contribué largement à lui donner une certaine notoriété. La race a été reconnue en 1891. Aujourd'hui, le Deerhound se fait de plus en plus rare, même dans son pays d'origine.

 

GALGO

Galgo  
Le Galgo était déjà présent en Espagne lorsque les Romains ont envahi la péninsule. Mais il est probable qu'il était arrivé bien avant.Descendant des lévriers asiatiques ou arabes, et chasseur hors pair à la course, il a connu un tel succès qu'il a petit à petit conquis le reste de l'Europe. Notamment l'Angleterre et l'Irlande, entre le 16ème et le 18ème siècles. Sa ressemblance avec le Whippet, plus petit que lui, est d'ailleurs frappante. Mais c'est avec le Greyhound avec qui on l' a le plus
souvent croisé. A tel point qu'on a pensé un moment la race menacée.

 

GREYHOUND

  Greyhound 110517 185530 02
Comme beaucoup de ses cousins, les origines du Greyhound sont très anciennes puisqu'on trouve des traces de  son existence depuis le 10ème siècle. Il serait arrivé en Occident avec les Phéniciens, et au 16ème siècle, sous le règne d'Henri VIII, on commença à s'intéresser et à sélectionner cette race pour la chasse au lièvre.

Le Greyhound est le plus rapide de tous les lévriers 0 à 60 kmh en 3s.

 

IRISH WOLFHOUND

Irishwolfhoundsf4

Le Lévrier d'Irlande ou Irish Wolfhound est une race très ancienne; c'est l'antique chasseur de loups des Gaëls d'Irlande. C'est le plus rustique et le plus grand des lévriers, c'est aussi le plus grand chien du monde, si l'on compare les tailles moyennes par races.
Au premier siècle de notre ère, à Rome, lors des Jeux du Cirque, le Lévrier d'Irlande affronte les fauves et fait sensation tant par sa puissance que par son courage. Par la suite les récits historiques et mythiques irlandais, du VIIe au XIIIe siècle, célèbrent cette race digne des héros et des Dieux. Elle est également citée dans la Saga islandaise de Njall-le-brûlé, écrite en l'an Mil.
De la Renaissance au XVIIIe siècle, la race connaîtra une grande faveur, puis déclinera en raison, d'une part, de la disparition des loups et du grand élan d'Irlande, ses gibiers favoris, d'autre part et surtout de la paupérisation du pays et du déclin de la noblesse et de la "Gentry" irlandaise. L'Irish Wolfhound était sur le point de disparaître, quand un cynophile passionné, le capitaine Graham, et un groupe de ses amis entreprirent à partir de 1862 le sauvetage de cette noble et ancienne race, recueillant les derniers sujets et pratiquant des croisements judicieux, en particulier avec le Scottish Deerhound, son cousin germain.

 

MAGYAR AGAR

Magyar agar

Les ancêtres des Hongrois actuels, des cavaliers magyars venus des steppes de l'est, avaient emmené avec eux de nombreux chiens, dont des lévriers rapides.Bien utiles pour la chasse à vue car capables de rattraper le gibier à la course, ils gardaient également les abords des camps des nomades.
Les siècles passant, ces premiers Lévriers Magyars ont été croisés avec d'autres lévriers pour améliorer leurs qualités, qu'il s'agisse de vitesse ou d'esthétique. La race a été reconnue par la fédération internationale en 1966, mais il reste assez rare.

 

PETIT LEVRIER ITALIEN PLI


Petit levrier italien


 

Le Petit Lévrier Italien ou PLI serait un Greyhound miniaturisé. Les origines du PLI sont très anciennes car lors de fouilles en Egypte, on a trouvé une momie de ce lévrier, accompagnée d'un papyrus mentionnant son nom, son âge et comportant des renseignements concernant sa race. On a aussi
découvert un squelette de Petit Lévrier dans un tombeau royal (3 200 avJ-C). D'Égypte il gagne la Grèce, puis l'Italie. Cantonné à l'Italie et à la péninsule ibérique jusqu'au Moyen-Age, le PLI se répandit  dès lors dans toutes les cours d'Europe et même en Russie. Au travers des siècles, selon les objectifs recherchés - chasse ou pure fantaisie - le format à souvent varié. Pendant longtemps le standard lui attribua (pour le différencier du Whippet) une taille manifestement insuffisante
pour développer ses aptitudes ancestrales. Malgré tout, il ne faut pas se fier aux apparences:  le PLI a tout des autres lévriers dès qu'il s'agit de courir.

 

SALUKI

 Saluki 
Cousin du Lévrier Afghan de par son allure, le Saluki est connu depuis des milliers d'années dans le monde arabe. Des chiens figurant sur des représentations de scènes de chasse au temps des Pharaons ressemblent beaucoup à des Salukis. Et les squelettes momifiés retrouvés dans certains tombeaux auprès de dignitaires égyptiens sont très proches de ceux de cette race. Son nom actuel viendrait de la ville aujourd'hui disparue de Saluk, en Arabie. Sa beauté légendaire et sa vitesse pendant la chasse en ont fait dans tout le Moyen-Orient un symbole de richesse, au même titre que les faucons. Et tout comme eux, le Saluki a vite été considéré comme l'un des plus beaux cadeaux que l'on pouvait
faire à un hôte de marque. C'est d'ailleurs ainsi qu'il est finalement arrivé en Europe, ramené d'abord par des voyageurs et diplomates britanniques. Ce qui explique que le premier standard européen du
Saluki ait été déposé en 1923 en Angleterre. On a également conféré à ce chien des vertus quasi-divines dans le monde musulman. Convertis dès le 7ème siècle à l'Islam naissant, les riches nomades d'Arabie considéraient que seul le gibier tué par leurs Salukis était une nourriture pure aux yeux d'Allah. Notamment parce qu'ils parvenaient à capturer des proies habituellement capables de se tenir hors de portée des hommes, comme les gazelles. Ses différentes couleurs s'expliquent également par son grand succès. Au fil des siècles,il s'est répandu de plus en plus, et les variations de climat de ses terres d'accueil auraient eu des incidences sur sa robe.

 

SLOUGHI

 Sloughi 
Il faut chercher les origines du Sloughi en Égypte, sachant qu'il était arrivé d'Asie. Il a
suivi les Arabes jusqu'au Maghreb, au 10ème siècle. Son allure a fasciné les grands chefs berbères qui virent en lui un excellent partenaire de chasse à la gazelle ou au mouflon. On raconte qu'il était
le seul chien à pouvoir rentrer dans les tentes des grands dignitaires. Il a été connu des Occidentaux dans les années 1830 et son standard défini en 1938.

 

WHIPPET
 

                                                                                                                                            Whippet1 1317241964

 

Le Whippet ne vient pas des milieux aristocratiques comme on pourrait se l'imaginer
lorsqu'on parle de lévriers. C'est le plus jeune dans la lignée des lévriers car il n'apparaît qu'au 19ème siècle, chez les mineurs du Nord de l'Angleterre. En effet, à cette époque, pour varier les jeux et
surtout les paris, on décide de remplacer les terriers pour la chasse au lapin en terrain clos, par un lévrier plus compact, plus petit et plus léger que le Greyhound. La race est finalement obtenue par le
croisement de Greyhound et de Bedlington qui est un Terrier portant le nom de Rothbury Terrier et d de Petit Lévrier Italien. Elle est reconnue en 1899. Sous ses airs de grande fragilité, le Whippet peut rivaliser avec le Greyhound (sur de courtes distances) et atteindre la vitesse de 65 km/h !

 

Les races suivantes ne sont pas des lévriers. Elles appartiennent au Groupe 5 des chiens primitifs et sont considérées par les spécialistes comme les ancêtres du lévrier.

 

BASENJI

Basenji

 C'est l'un des seuls chiens domestiques qui ne descend pas des loups. On suppose qu'il descend du chacal Le Basenji il est l'une des races de chien les plus antiques.Le Basenji avait presque totalement disparu de l'ouest quand Européens l'ont trouvé par hasard au Congo en 1895. Plusieurs tentatives ont été faites d'apporter la race en Angleterre, mais les importations les plus tôt ont succombé à la maladie. Ce n'était pas jusqu'aux années 30 que des actions de base ont été avec succès établies en Angleterre, et de là aux Etats-Unis. Ainsi c'est que presque tout le Basenjis dans le monde occidental sont descendus de ces importations originales. La race a été officiellement acceptée dans l'AKC en1943.

 

CIRNECO DE L'ETNA
 

Cirneco de l etna

Cette race est sans doute très ancienne, car on retrouve sur les bas-reliefs des tombeaux
de la vallée du Nil des chiens qui ressemble étrangement au Cirneco.

 

PHARAON

Pharaon slag francis meunier

 

En provenance d'Égypte ancienne, les ancêtres du Lévrier du Pharaon sont probablement
arrivés en Espagne à bord des navires des négociants phéniciens.

 

PODENCO IBICENCO
 

Podenco ibicenco2

On retrouve sur des bas-reliefs égyptiens vieux de 5 000 ans, de tombeaux ou sur les pyramides, des scènes de chasse au lapin ou à la gazelle, avec les"Tesems" (chiens des Pharaons), sans doute l'ancêtre du Podenco Ibicenco. Ce chien s'est répandu dans le nord de l'Afrique et le Sud de
l'Espagne au grès des invasions diverses. En fonction des pays, il y aura diverses variétés de lévriers : aux Baléares, le Podenco Ibicenco, aux Canaries, le Podenco Canario, sur l'île de Malte, le Lévrier des
Pharaons et en Sicile, le Cirneco del Etna.

 

PODENCO CANARIO

 

Podcanario

 
Le Lévrier des Pharaons est sans doute à l'origine des Lévriers d'Ibiza, des Canaries et Portugais. Le Podenco Canario est arrivé dans les îles Canaries avec les Phéniciens, les Grecs et les Carthaginois. C'est sans doute l'une des races les plus anciennes,

 

PODENCO PORTUGAIS


Podenco portugais

 

 
C'est un chien proche du Podenco d'Ibiza (Ibicenco) et d'une série de chiens de race qui se trouvent dans toute la zone méditerranéenne et sont déjà représentés dans des peintures égyptiennes d'il y a quelques milliers d'années. Certain pensent que les diverses variétés de podenco sont
issues du Lévrier Pharaon et ont été dispersées depuis le nord de l'Afrique jusqu'à la Péninsule Ibérienne.

 

 

×