L' ENTRAINEMENT

 

 3543

 

Un rappel de Base........


 

Chiens cour


 

Il convient de se dire  qu’au même titre que les athlètes que nous admirons à la télévision, le chien a besoin d’échauffement avant l’entraînement et encore plus ....lors de toute compétition.

Au cours d’une récente rencontre ,on m'a rappelé les bases élémentaires à appliquer pour la pratique de sport.......


3526


 

Le corps doit impérativement être entretenu, aussi bien avant qu'après l'effort. Cela évite les passages trop brutaux d'une situation de calme musculaire à celle d'agitation. L'échauffement et la récupération, appelée aussi "retour au calme" forment un duo essentiel qui ont une durée variable et proportionnelle à la durée du "corps de séance". Plus l'activité va être intense et solliciter les muscles, plus il faut s'échauffer et récupérer par la suite. Et surtout, l'échauffement permet d'éviter bon nombre de claquages . Quant à la récupération, elle permet de ramener l'organisme à un état initial, de ralentir le tonus musculaire en douceur.


 

animal-canides-003.gif


 

Ces bases élémentaires sont aussi à appliquer pour aider nos compagnons sportifs :

Il faut donc :

- consacrer la préparation à l’effort

- ne pas trop demander au chien, respecter sa croissance physique et neuro-sensorielle (éveil des sens)

- associer l’entraînement physique à l’éducation basique, au jeu … et à la récompense

- en période d’entraînement intensif et de compétition, veiller à ce que le chien s’abreuve correctement et si possible avec une eau peu minéralisée (eau de source pour éviter la fatigue des reins)

- consulter le vétérinaire pour des compléments alimentaires visant à compenser les pertes en sels minéraux et oligo-éléments

- ne pas faire entrer un chien sur le terrain sans échauffement préalable …

 

A titre indicatif, cette personne me rappelait que les athlètes de haut niveau s’échauffent environ pendant 4 heures pour 10 secondes de compétition… le temps de récupération complète, quant à lui, est 3 fois supérieur à celui de la phase active.

On constate avec regret que la phase d’échauffement est parfois  « zappée » par de nombreux propriétaires alors qu’elle est capitale pour la préparation mentale du chien et que la complicité nouée pendant ce tête-à-tête « pré-courses » est une des clés de la réussite (confiance mutuelle) et de la préservation du chien.

A ce titre,  on préconise aussi  la préparation manuelle des pattes antérieures et postérieures pour « réveiller » les tendons.) L’extension des tendons est en relation directe avec le cerveau dans la préparation mentale.

Il faut  toujours se souvenir qu’un chien sportif est avant tout un athlète, et donc  ne pas zapper non plus la phase de récupération.

Il faut donc s'investir dans la forme physique, dans le conditionnement ,travailler le cardio vasculaire, la force, mais aussi la souplesse de nos amis à quatre pattes .

Voilà,ce n'était qu'un  tout petit aperçu  .....

Mais rappelons aussi que.....
3553

Tout ceci passe par des sorties quotidiennes, des promenades,des sorties en vélo, des épreuves de force et aussi des moments de détente .......afin de préserver l’harmonie de l’ensemble.


 

Tous droits réservés!


 

×